Les multiples propriétés du plantain

mardi 11 avril 2017
par  Genevieve
popularité : 27%

Jusqu’au début du 20e siècle, le plantain était considéré comme une plante médicinale majeure ; du moyen-âge jusqu’à la révolution française, la plupart des ouvrages médicaux ont décrit cette modeste plante comme la première de toutes pour guérir ou soulager une vingtaine de maladies.

Et puis, le plantain, trop commun, trop terne, trop simple...a été oublié…

Et c’est dommage car les constituants du plantain en font une plante aux très nombreuses indications, internes ou externes ; il contient en effet :

Aucuboside (un iridoide) qui accélère l’élimination par les reins de l’acide urique,
Apigénine (un flavonoïde) qui serait responsable des propriétés anti-inflammatoire et antibiotique de la plante
Tanins astringents qui resserrent les tissus,
Pectine et mucilages qui freinent l’appétit, activent le transit intestinal et donnent à la plante des propriétés adoucissantes.
Soufre, calcium, fer, phosphore et vitamines du groupe B qui agissent au niveau du métabolisme des protéines, de la synthèse du sang et de la régénérescence cellulaire. Sa richesse en vitamine A en fait un allié de la peau, des yeux et des bronches
Enfin, on a trouvé dans le plantain de la choline et divers alcaloïdes, dont la noscapine qui expliquerait les propriétés anti-histaminiques de la plante et donc son action contre les allergies.

Indications :

Adoucissant et astringent par ses mucilages et sa pectine, il régularise le transit intestinal.
Antiseptique et expectorant, il calme la toux, lutte contre la bronchite et renforce les défenses naturelles
Anti-allergique
Hémostatique et cicatrisant, on l’utilise pour les blessures
Calmant et désinfectant, il soulage rapidement les piqûres d’insectes et reste en général un soin de tout premier ordre pour toutes les affections cutanées.
Circulatoire on l’utilise pour les jambes fatiguées, les hémorroïdes, les fistules
Enfin, il défatigue les yeux, lutte contre l’inflammation des paupières et la conjonctivite.

Comment l’utiliser ?

Très facilement, en récoltant les feuilles et les fleurs fraîches, puisqu’on le trouve quasiment toute l’année, surtout dans le sud de la France, même s’il est préférable de cueillir le plantain à la floraison au printemps. Les racines peuvent aussi être utilisées, notamment en décoction.

On peut ensuite préparer......

( si le sujet vous intéresse, ou envie de découvrir la suite du billet, merci de me contacter afin d’en savoir davantage... ou d’utiliser le forum de discussion ci-après )


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois