Les bains dérivatifs

lundi 17 septembre 2018
par  Genevieve
popularité : 28%

« Toute innovation passe par 3 stades. D’abord elle est ridiculisée, ensuite elle est violemment combatue et finalement elle est considérée comme ayant toujours été évidente » Arthur Shopenhauer.

Décrite il y a plus de 100 ans par Louis Kuhne (1835–1901), un médecin Naturopathe Allemand, le bain dérivatif a été remis au goût du jour, au début des années 2000, par France Guillain, C‘est une technique naturelle d’hydrologie qui consiste à rétablir la fraîcheur du périnée et qui a un rôle anti-inflammatoire puissant sur tout le corps ….tous les mammifères ont d’ailleurs cette zone du corps au frais et accentuent cette fraîcheur de diverses manières lorsque le besoin s’en fait sentir.

Notre température interne, en 100 ans, a augmenté de quelques dixièmes de degrés en raison de notre mode de vie (position assise prolongée, sédentarité, port de vêtements trop serrés et de sous-vêtement favorisant la surchauffe de la zone périnéale), causant de nombreux troubles de santé.

La fraîcheur dans cette zone active en effet plusieurs fonctions essentielles et fondamentales pour l’organisme :
• Rétablir à la normale la température interne en l’abaissant légèrement
• Muscler le périnée et éviter ainsi risques d’incontinence urinaire et de descente d’organes, baisse des performances sexuelles …
• Favoriser la motilité intestinale
• Faire circuler les graisses en les éliminant
• Améliorer la fonction sexuelle des hommes et des femmes, sur la production quantitative et qualitative des spermatozoïdes et très probablement des ovaires,

Concernant le rétablissement de la température interne, il était expliqué dans le numéro de la revue Sciences et Vie de février 2007, que si l’on faisait descendre la température interne du corps d’un demi-degré ou moins, on pouvait prolonger la vie de 7 à 8 ans. De même, dans le hors série de décembre 2008 du Courrier International, un grand article sur la cryothérapie, parlant des travaux menés à l’université de Moscou, expliquait que lorsqu’on fait descendre la température interne de quelques dizaines de degrés durant 3 semaines, on peut perdre 3 à 4 kg, l’immunité remonte au maximum, ainsi que la sérotonine notre antistress naturel le plus puissant. Cette baisse de température supprime aussi nombre de douleurs en faisant disparaître l’état inflammatoire.

Il existe 2 sortes de graisses :

- Les graisses fluides, dites brunes, indispensables pour la protection contre la chaleur et le froid, l’énergie, les réserves, la fonction hormonale, le transport des cellules souches adultes capables de réparer tous nos tissus, et enfin des fonctions de nettoyage.
- Les graisses épaisses (jaunes et blanches floconneuses) sont des graisses de mauvaise qualité dues à des aliments dénaturés et à une mauvaise mastication. On les trouve essentiellement chez les animaux (et les humains !) d’élevage. Elles doivent être expulsées par les graisses fluides.

Avec le rafraîchissement, on s’aperçoit que les graisses circulent et s’éliminent à la vitesse où elles entrent. Et l’activité physique n’est pas seule responsable de l’élimination de ces graisses ; c’est le maintien de la fraîcheur au périnée qui, en faisant baisser la température interne, en évacuant l’excès de chaleur interne, provoque l’activité de l’intestin et du fascia qui transporte nos graisses par le biais de la lymphe. Les graisses fluides pourront aussi assurer leurs 8 fonctions, en sommeil sans la pratique du Bain dérivatif, qui sont : chasser les graisses épaisses – Protéger de la chaleur et du froid et éviter la rétention d’eau – Carburant mécanique – Alimenter en continu les muscles, les os et les organes – Eliminer les déchets du métabolisme – Eliminer les déchets venus de l’extérieur – Relais hormonal (surtout à la ménopause) – Transporter des millions de cellules souches adultes.

Quels sont les résultats et les bienfaits du bain dérivatif :

- Augmentation du volume des selles (technique à conseiller en cas de constipation)
- Action anti-inflammatoire
- Amélioration de la silhouette, perte de poids, redistribution de la graisse (d’où une silhouette plus harmonieuse), cellulite…
- Améliorer la résistance au froid par régulation de la température interne
- Amélioration de la circulation sanguine et lymphatique, soulagement des jambes lourdes…
- Meilleurs échanges intercellulaires : la peau est assainie (éruptions cutanées, acné…), les muscles se tonifient, les cheveux peuvent se densifier et retrouver leur couleur naturelle dès la racine (avec une pratique régulière)…
- Action directe sur la fonction sexuelle des hommes et des femmes : libido réveillée, amélioration qualitative et quantitative de la production des spermatozoïdes.
- Régulation des règles, on aussi remarquer, avec une pratique régulière, voir apparaître un arrêt de l’incontinence des règles, elles ne s’écoulent plus de façon incontrôlable, mais les femmes expulsent leurs règles aux toilettes avec les urines.
- Amélioration des problèmes d’incontinence urinaire
- Action sur le système nerveux : apaisement, meilleur sommeil…

Pour obtenir cette fraîcheur ... ( si le sujet vous intéresse, ou envie de découvrir la suite du billet, merci de me contacter afin d’en savoir davantage... ou d’utiliser le forum de discussion ci-après )


Commentaires

Agenda

<<

2020

 

<<

Avril

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois